La taille consiste à limiter la croissance démesurée de la vigne pour régulariser la production des raisins en qualité et en quantité. Elle s’opère en hiver pendant le repos végétatif de la vigne.

 

  • en lépine : elle est la plus courante à l’Arjolle. Elle est adaptée aux cépages tels que, le Cabernet-Sauvignon ou le Merlot. Cette taille convient à nos vins tels que la Synthèse ou l’Equinoxe et ceux pour lesquels on recherchera un côté aromatique lors de l’élevage en barriques.
  • en royat : celle-ci est très courte, très qualitative, convient parfaitement à des vins comme le Paradoxe Rouge et évite les pertes de production. Elle est utilisée avec des sols peu fertiles, et des cépages comme la Syrah ou le Grenache.
  • en éventail : cette pratique est utilisée sur les vignes en haute-densité. Elle permet d’avoir peu de départs de sarments lorsqu’un grand nombre de pieds est planté. De cette manière, le circuit de sève est raccourci.

Il existe également des vignes en « non-taille » : on écime la vigne au plus près pour affiner la largeur du palissage. On remarque que cette technique de taille apporte une récolte de grappes plus petites, plus aérées. De ce fait, la pression des maladies est moins importante.

 

Ce mardi 21 mars marque la fin de la taille au domaine. Un repas est, chaque année, organisé par l’équipe de la vigne pour clôturer cette période intense : charcuterie, vin blanc, vin rouge et côtes de bœuf au rendez-vous à 9h du matin sous un ciel radieux !

Partagez cet article !Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest