Les vendanges

Fidèle à sa philosophie,  le domaine de l’Arjolle,  recherche une qualité optimale des raisins, en fonction des vins qu’il souhaite produire.

La date des vendanges est donc choisie parcelle après parcelle, et doit répondre aux critères de maturité définis. Cela passe par la dégustation des baies (recherche d’une harmonie entre la pellicule, la pulpe et les pépins), mais aussi par des analyses en laboratoire (degré d’alcool des raisins ; concentration en sucres…).

Une première vendange manuelle est tout d’abord effectuée. Celle-ci permet d’effectuer une sélection des grappes sur certaines parcelles, en fonction de la cuvée que ces raisins serviront à produire. En général, les raisins ramassés à la main seront utilisés dans des vins légers, facile à boire, moins concentrés.

Les trois quarts des parcelles sont ensuite vendangés à la machine, spécialement équipée d’un égreneur, permettant ainsi un égrappage et un nettoyage immédiat de la vendange, et garantissant une grande qualité sanitaire des raisins récoltés.

Ces raisins sont ensuite déversés dans une remorque à vendanger et emmenés à la cave, où la vinification peut débuter…